Artistes invités

Musiciens et compositeurs

Benjamin ATTAHIR

Né à Toulouse en 1989, Benjamin Attahir commence par l'apprentissage du violon au conservatoire de sa ville natale puis, très vite se passionne pour la composition. Il poursuit ses études au CRR de Paris dans les classes Jean-Francois Zygel, Alain Louvier et Édith Canat de Chizy, puis au Conservatoire National Supérieur de Paris auprès de Marc-André Dalbavie et Gérard Pesson.

Parallèlement, il perfectionne sa pratique du violon avec Ami Flammer et participe en tant que violoniste à l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire (OLC).

Benjamin Attahir a été deux fois lauréat du Concours Général, deux fois finaliste du concours de composition de Boulogne-Billancourt et s'est vu décerner à deux reprises de prix de la SACEM. Il est primé en 2011 par le nouveau concours international de la ville de Boulogne-Billancourt et remporte en 2012 un premier prix au USA International Harp Competition de Bloomington pour la pièce De l'obscurité II pour harpe seule. Ses oeuvres sont jouées pas divers ensembles et orchestres (l'Orchestre National de France, l'Orchestre de Lucerne, le Tokyo Sinfonietta, l'Orchestre National de Lorraine, l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l'Orchestre de l'Opéra de Massy, l'Orchestre de Caen, l'Orchestre de Chambre de Toulouse, Le Balcon …) et dans les salles telles que la Cité de la Musique de Paris, le KKL de Lucerne, l'Arsenal de Metz, les Invalides, le 104, l'espace de projection de l'IRCAM ou encore le Suntory Hall de Tokyo.

Profondément attiré par la direction d'orchestre qu'il étudie au conservatoire de Paris, Benjamin Attahir a dirigé de nombreuses créations de ses contemporains (Auditorium Saint Germain, Cité de la Musique de Paris, …) et fonde en 2012, avec le tubiste et serpentiste Patrick Wibart, l'ensemble ÆNEA, dédié à la redécouverte des répertoires romantiques français ainsi qu'à l'élaboration d'oeuvres nouvelles sur instruments historiques.

En novembre 2012, il est invité en tant que violoniste et compositeur à créer une pièce concertante dans le cadre de la programmation du London Symphony Orchestra au LSO St Lucke's et dirige à Paris la première de son opéra-ballet L'appel d'Ereshkigal au théâtre Claude Debussy. En 2013, il collabore avec l'Orchestre National de France et le groupe Moriarty au sein d'une production radiophonique autour de l'oeuvre Le maître et Marguerite de M. Boulgakov, il est aussi compositeur invité à la Gaudeamus Muziekweek d'Utrecht et crée au Festival de Lucerne sa dernière oeuvre symphonique sous la direction artistique de Pierre Boulez. Benjamin Attahir a été lauréat de la Tribune Internationale des Compositeurs de l'UNESCO et vient d'être primé par l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France.

Il travaille actuellement à un concerto pour hautbois et orchestre commandé par l'Orchestre National du Capitole de Toulouse pour le hautboïste Oliver Stankiewicz, qui sera placé sous la direction de Tugan Sokhiev (mars 2014).