Artistes invités

Musiciens et compositeurs

Harold HIRTZ

Né à Strasbourg en 1981, Harold Hirtz a étudié le violon au Conservatoire de sa ville d’origine auprès d’Ana Reverdito-Haas avant d’intégrer, en 1998, le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de violon de Patrice Fontanarosa et dans celle de musique de chambre de Jean Mouillère. Il y obtient ses prix en 2002 (violon) et 2003 (musique de chambre). Il découvre l’alto en jouant « de la musique de chambre avec des amis. L’altiste partit… et il fallut bien le remplacer » explique-t-il dans Les Clés de l’OPS avant de poursuivre : « J’avais vingt ans et l’instrument m’attirait déjà puisque, comme je suis assez grand, sa taille correspondait bien à ma morphologie. J’étais aussi intéressé par le travail sur le son qu’il autorise et, progressivement, me suis laissé charmer.

Le musicien intègre l’Orchestre philharmonique de Strasbourg au poste d’alto solo en mai 2006 (et occupe la place de professeur au Conservatoire de Strasbourg qui lui est couplée).

Très tôt, Harold Hirtz s’est passionné pour la pratique chambriste, privilégiant le quatuor avec piano et le trio à cordes. C’est du reste dans cette dernière formation qu’il est lauréat, en 2006, du Concours de la FNAPEC (Fédération nationale des associations de parents d'élèves des conservatoires). Il participe ainsi régulièrement aux saisons chambristes de l’OPS. En décembre 2014, il a, par exemple, pris part à un programme Mozart / Schubert avec d’autres solistes de l’OPS et le pianiste Cédric Tiberghien En décembre 2009, il a interprété, en soliste, le poème symphonique Don Quixote de Richard Strauss avec l’OPS et Alexander Somov, violoncelle solo de l’Orchestre. On a pu le réentendre dans cette même oeuvre en octobre 2013, sous la baguette de Marko Letonja.