Lise Nougier

Retour

© Clémence Demesme

La mezzo- soprano, Lise NOUGIER commence sa formation musicale par le piano à l’âge de 7 ans. Elle découvre le chant lyrique à l’âge de 17 ans avec Marina Venant au Conservatoire de Valence (Drôme). Très tôt passionnée par l’art de la scène, elle suit, parallèlement à sa formation de chanteuse, une double licence de Lettres Modernes et Arts du Spectacle.

Son parcours musical est également nourri par la rencontre avec Nicole CORTI et l’intégration au Jeune Choeur Symphonique en 2011. Par la suite, elle rejoindra le choeur professionnel Spirito dans des programmes à l’auditorium de Lyon, à Notre-Dame de la Salette lors du festival Messiaen, ou encore, au festival Berlioz à la Côte Saint-André. Cette expérience l’enrichit sur le travail de la voix, l’homogénéité des timbres, les styles musicaux et lui permet aussi de chanter sous la direction de grands chefs d’orchestre tels que Francois-Xavier Roth, Léonard Slatkin ou encore Emmanuel Krivin.

En 2016, elle entre dans la classe de Chantal Mathias au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et se dirige vers un apprentissage de soliste. Lise prête sa voix de mezzo-soprano coloratura, aux graves moelleux et aux aiguës brillants à des rôles tels que Rosine (Barbiere di Siviglia  de Rossini), Stephano (Roméo et Juliette  de Gounod), Siebel (Faust  de Gounod), La Perichole  d’Offenbach ou encore Conception (L’heure espagnole  de Ravel). En Août 2018, elle participe à L’Académie Ravel où elle interprète le rôle d’Ermerance dans Véronique de Messager au théâtre de Bayonne. Dernièrement elle a été Ernesto dans Il Mondo Della Luna dirigé par Tito Ceccherini et programmé par la Philharmonie de Paris. Forte d’une solide formation dans la classe de mélodie et lieder d’Anne Le Bozec, Lise développe, en plus de l’opéra, un goût prononcé pour la mélodie. Sa sensibilité et son goût pour la poésie française l’attire vers des compositeurs tels que Debussy, Chausson, Fauré, Caplet ou encore Ravel. En Août 2018 elle est invitée par le Festival de Saint-Jean de Luz pour interpréter Les Chansons Madécasses de Ravel au côté de Marie Joseph Jude au piano, Jérôme Pernoo au violoncelle et Philip Bernold à la flûte.

Prochainement, Lise sera l’Alto solo dans La Passion selon Saint-Matthieu de Bach dirigé par Jos Van Vendhoven à la cathédrale Notre Dame de Paris et la mezzo-soprano solo dans la Messe en Ut de Mozart avec le Paris Mozart Orchestra dirigé par Claire Gibault au Festival des Automnales du Mans en Septembre 2019.