Paul Zientara

Retour

Paul Zientara débute l’alto à l’âge de 7 ans avec Yves Pruvot au Conservatoire de Yerres. Après deux années au CRR de Paris dans la classe de Françoise Gnéri, il est admis à l’âge de 16 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Sabine Toutain et Christophe Gaugué.

Paul Zientara a eu l’occasion de se perfectionner auprès de maîtres tels Tabea Zimmermann, Gérard Caussé, Tatjana Masurenko, Bruno Pasquier, Nils Mönkemeyer, Claire Désert, le Quatuor Ebene, Laurent Korcia…

Il participe régulièrement à différentes académies et masterclasses internationales dont la Kronberg Academy Festival (pour laquelle il a été recommandé par Tabea Zimmermann), Anton Rubinstein Academy de Düsseldorf, Internationale Musikakademie du Liechtenstein…

A 16 ans, Paul interprète en soliste le Concerto de Bartók avec l’orchestre Pasdeloup. Il s’est aussi produit en soliste à plusieurs reprises avec l’Orchestre de la Garde Républicaine, L’Orchestre Colonne, la Nouvelle Europe, la Symphonie de poche, le COGE…

Par ailleurs, Paul a eu pour partenaires de musique de chambre : Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Valeriy Sokolov, François Salque, Pierre Fouchenneret, Jérôme Pernoo, Marc Coppey, Adam Laloum, Emmanuel Strosser, Adrien Boisseau, Liya Petrova, Adrien La Marca, Jérôme Ducros, Jérémy Menuhin, Victor Julien-Laferrière, Nicolas Baldeyrou…

Il s’est produit notamment au Festival de La Roque-d’Anthéron, au Festival de Pâques de Deauville, au Centre de Musique de Chambre de Paris, aux Pianissimes, au Festival Idéal au Potager du Roi de Versailles, aux Sonates d’Automne de Loches, au Festival Pablo Casals à Prades, avec le Collectif Fractales, au sein de l’Association Jeunes Talents…

En novembre 2021, il est invité par Renaud Capuçon au festival Nouveaux Horizons où il interprète entre autres diverses créations contemporaines dont une œuvre de Diana Soh en duo d’altos avec Gérard Caussé.

Il joue régulièrement en duo avec l’organiste Vincent Warnier qui a récemment composé « Légende », œuvre pour alto et orgue dont Paul est le dédicataire. Ils en ont interprété la création en octobre 2020.

En mars 2021, Michel Le Naour lui consacre un article dans le magazine Classica. Il apparaît aussi dans d’autres médias comme France Musique, Diapason, Arte Concert, Bachtrack…

Paul Zientara joue sur un alto de Patrick Robin, financé par la Fondation Safran pour la Musique, à l’initiative de l’association TALENTS & VIOLON’CELLES.

Le site https://www.les-musicales.com/ utilise des cookies

Cookies de session anonymes (nécessaires au bon fonctionnement du site).

Cookies de mesure d'audience     Refuser Accepter